Deux étincelles

Elle avait dans les yeux
deux petites étincelles,
infimes lueurs de feux,
étoiles d'universel


Et je me sentais vide,
plus d'air pour m'inspirer,
plus que le rêve stupide
d'y plonger sans penser


Astronaute égaré,
mon corps en météore
se lançait sans fusée
pour un cruel record


En attraction rapide
je tombais dans le vide,
vers l’espace sidéral,
sa galaxie spirale


Comme une comète glacée,
je flambais l'atmosphère
d'une planète bien cachée,
ce n’était que la terre


Je brûlais ma matière,
aux frottements de l'air,
j’explosais au contact
d'un flamboyant impact


Je me suis réveillé
tout en bas de mon lit,
la fièvre m'avait trahi,
j'en étais désolé


Mais j'avais dans les yeux
ses petites étincelles,
infimes lueurs de feux,
étoiles d'universel